top of page
Rechercher

7 conseils pour des fêtes de fin d'année plus responsables

Repas de famille, décorations de Noël, échanges de cadeaux... youpi ! Les fêtes de fin d'année approchent et promettent de jolis moments de partage et de joie. Mais il faut bien le reconnaître, dans notre société actuelle, la saison des fêtes est aussi malheureusement devenue synonyme de surconsommation, de déchets et de gaspillage alimentaire... Pourtant, en évitant quelques erreurs et en adoptant les bons réflexes, il est possible de passer de super belles fêtes sans polluer la planète. Suivez nos 7 conseils pour des fêtes de fin d’année écologiquement et socialement plus responsables!

1. Menu de Noël : mangez moins, mangez mieux!

Oui, il y aura assez de nourriture pour tout le monde !

Chaque année, pendant les fêtes, 3 kg de nourriture par ménage finissent à la poubelle. Le problème ne vient pas seulement dans notre éducation, mais de notre cerveau. Son rôle étant d'assurer notre survie, dès qu’il s’agit de recevoir, la partie reptilienne de notre cerveau craint de ne pas avoir assez de nourriture pour chacun. Conséquence, on en prévoit toujours trop !


Soyons réalistes: nous vivons dans l’un des pays les plus riches de la planète, nous ne manquons pas de nourriture et personne ne terminera le repas de famille la faim au ventre! Alors, on ne laisse pas notre cerveau prendre les commandes du menu et on réduit les quantités, par exemple, en optant pour un apéritif léger, et/ou en faisant l'impasse sur l’entrée. Un menu végétarien constitué de plusieurs plats variés sera très festif et contentera toutes les bouches. Préparez un bon dessert gourmand fait maison. Ainsi, vous éviterez de gaspiller inutilement de la nourriture. Et cerise sur la bûche, votre estomac vous remerciera!


2. Privilégiez des menus à base de végétaux


Les menus végétaux sont plus digestes et meilleurs pour la santé

Face à la hausse de la demande en plats végétariens ou vegans provenant des consommateurs à la période de Noël, de nombreux traiteurs au Luxembourg - même certains bouchers! - proposent désormais des menus de fête à base de végétaux. En plus d'être plus écologiques, les menus à base de végétaux sont aussi plus digestes. Si vraiment vous ne pouvez vous passer de protéines animales, privilégiez la volaille moins consommatrice en eau que la production de viande rouge. Choisissez des produits de qualité et privilégiez toujours les aliments produits localement. Les fruits exotiques ayant parcouru plus de 6.000 km avant d'atterrir sur notre bûche, on évite...


Et si les membres de votre famille se montrent réticents à l’idée de manger végétal à Noël, expliquez-leur votre démarche, mais ne leur imposez rien et apportez votre propre plat végétarien. Votre famille ne pourra que constater les effets bénéfiques de votre alimentation moins riche, qui vous épargnera les sensations désagréables de lourdeur et vous donnera l'énergie pour une bonne promenade digestive. Qui sait, votre famille aura peut-être envie de vous imiter l’année prochaine !


3. Organisez un repas de fêtes participatif




Je ne sais pas chez vous, mais dans ma famille l’organisation du repas de fêtes de famille a toujours pesé sur les épaules d’une seule personne (toujours des femmes). C'est aussi le cas dans plein de familles aux quatre coins du monde; or, laisser toutes ces tâches incomber à une seule personne n'est-ce pas injuste et déséquilibré ? Aujourd'hui, je refuse que ma maman s'occupe de tout, je propose chaque année d'organiser un repas participatif où chacun apporte quelque chose. On se régale à chaque fois et ma maman apprécie ce temps où elle peut profiter de son entourage !

L'organisation du repas ne devrait pas reposer sur les épaules d'une seule personne

Alors, si cette responsabilité vous incombe chaque année, et à moins que cela ne vous fasse plaisir, sortez de votre cuisine et essayez de lâchez prise sur le menu. Déléguez, pensez collectif! Vous serez beaucoup plus détendu.e et profiterez à fond de ce moment en famille plutôt que de passer la soirée derrière les fourneaux et la matinée à faire la vaisselle, pour finir épuisé.e!


4. Emballez vos cadeaux de Noël dans du tissu

Photo: Freepik.com
L'emballage en tissu, c'est quand même plus joli

D'après vous, quel est le principal générateur de déchets des fêtes de Noël ? L'emballage cadeau, bien sûr! Rien qu'en France, 20.000 kg de papier cadeau finit à la poubelle chaque année (Source: Agence française de la Transition ADEME).


Et si cette année, vous emballiez vos cadeaux avec du tissu? Très en vogue en ce moment, l'emballage furoshiki, un art japonais qui propose plusieurs techniques pour emballer des objets avec du tissu, est une chouette alternative au traditionnel papier.


Inutile d'investir dans des tissus spéciaux « furoshiki », d'autant que le déchet tissu peut aussi constituer un autre problème. L'idéal est d'emballer les objets avec des tissus récupérés, comme des foulards, des serviettes de table, des chutes récupérés chez les couturier.ères ou des vêtements issus des friperies... Evitez l'horrible scotch, aussi laid que polluant, et privilégiez de jolis rubans ou de la corde, avec une petite branche de sapin glissée au creux du noeud. Les réseaux sociaux comme Pinterest regorgent d'idées et de tutoriels pour réaliser des emballages cadeaux en tissu furoshiki. Il n'y a pas à dire, non seulement c'est plus écologique mais en plus, c'est beaucoup plus joli.


5. Fabriquez vous-même votre décoration de Noël

Les réseaux sociaux regorgent de bonnes idées DIY pour Noël

La décoration de Noël, c'est chouette, on adore ça, mais il faut bien reconnaître que planter un sapin pour le jeter ensuite, ou changer de déco chaque année, n'est pas écologique du tout.

Photo: Pinterest

Sur le web, on trouve de nombreuses alternatives au sapin de Noël naturel. Fabriquez votre propre sapin en bois, avec quelques branches d'arbres ramassées dans la forêt. Pour une version murale, disposez les branches les unes au-dessus des autres en alternant leur taille, de la plus grande (à la base) à la plus petite (au sommet). Reliez la base et le sommet avec de la corde. Une simple guirlande lumineuse à led, et/ou quelques jolies boules de Noël feront l'affaire, inutile d'en rajouter ! C'est l'originalité de votre sapin qui fera son petit effet.

Sans être expert.e en bricolage, il est possible de fabriquer soi-même de très jolies décorations de Noël. Comment ? Avec tout ce qu'on trouve dans la nature ! D'abord, les pommes de pin. C'est facile à trouver, et c'est super joli en guirlandes, ou en guise de boule de Noël pour le sapin. Ensuite, on peut aussi créer des guirlandes originales avec ce qu'on trouve dans notre cuisine : des oranges séchées, des bâtons de cannelle, et même... du pop-corn !

  • Le réseau social Pinterest regorge d'inspiration pour fabriquer votre décoration de Noël


6. Offrez des cadeaux de Noël responsables

Un cadeau zéro déchet, c'est encore mieux

Vous le savez, la sur-consommation est l'un des principaux chevaux de bataille du mouvement de la transition. Alors forcément, quand il s'agit de parler cadeaux de Noël, on sort un peu nos griffes... Selon le site Planetoscope.com, chaque année le Père Noël livre pas moins de 707 millions de cadeaux à travers le monde (source: Planetoscope), ce qui représente 1,2 million de tonnes de paquets cadeaux à livrer ! Imaginez que la plupart de ces cadeaux finiront probablement par atterrir dans une benne à ordure...

Le livre "Les jardins communautaires au Luxembourg" est disponible à la vente
Le livre "Les jardins communautaires au Luxembourg", disponible à la vente

D'abord, il faut prendre le temps de réfléchir au cadeau que l'on va faire et à l'impact écologique que celui-ci va générer. Essayez de trouver des cadeaux zéro déchet, ou bien des cadeaux consommables, comme par exemple des biscuits faits maison. Et sinon pensez à la possibilité de pouvoir réutiliser plusieurs fois ou recycler votre cadeau.


Offrir de la culture est toujours une bonne idée ! Un livre, un billet de concert, une entrée dans un musée, seront des cadeaux très appréciés.


Vous pouvez aussi offrir un parrainage caritatif, une carte de membre auprès d'une association (chez CELL, par exemple), ou encore, une formation en jardinage et en permaculture !


7. Mode et fêtes : choisissez des vêtements de seconde main

Pourquoi acheter un vêtement qu'on ne portera qu'une fois ?

Stress et paillettes sont souvent de sortie le soir du Réveillon, et c'est tant mieux, on adore les paillettes! Mais pourquoi acheter des vêtements recouverts de strass impossible à porter au bureau en sachant très bien qu'on ne le portera que le temps du Réveillon ?


Le marché de la mode seconde main est de plus en plus développée. Que ce soit en boutique spécialisée à Luxembourg ou sur le web, on peut trouver des vêtements super cool à des prix très abordables. Certaines enseignes de mode bien connues disposent désormais de leur "corner" de vêtements seconde main en parfait état, qui ont été nettoyés et vérifiés avant leur mise en vente.


La location de vêtements est aussi une solution, particulièrement si vous avez envie de vous faire plaisir en portant de la mode haute couture pour le Nouvel An. Vous pourrez ainsi le rendre (de préférence en bon état) après les fêtes.


Conclusion : Faites au mieux, sans pression


La transition écologique est un processus qui prend du temps, si vous en êtes au début de votre démarche, choisissez l'une ou l'autre des 7 options proposées et ne vous mettez pas trop de pression, faites du mieux que vous pouvez.

N'hésitez pas à partagez vos astuces pour des fêtes de Noël plus responsables sur les réseaux sociaux !

Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d'année !

215 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page