Rechercher

CELL discovers the tiers-lieux of Luxembourg's transition movement

A Safari des tiers-lieux took place for about thirty participants this October 11th and 19th and was organised by CELL in collaboration with ASTI, ŒUVRE and CNE. Through rich exchanges with those who are driving change, participants learned about the collective management of a third-place alongside its challenges. The tour brought us to 11 different tiers-lieux both in the north and the south of Luxembourg. At each location, we saw another approach to the concept.



First, third-places as an urban artistic escape.


Our first day in the south, the transition movement is seen through an urban lens. Tiers-lieux in this region emphasize places to discover your potential, to explore a long lost interest and to experiment with new ideas. Creativity and exploration are encouraged.


BÂTIMENT 4:

Bâtiment 4 in the heart of Esch-sur-Alzette was our first stop. A 3000m squared building with rooms of all shapes and sizes open to the community. Adorned with art installations and creative visuals, inclusivity and respect are valued most. Also, the home of CELL’s project F.U.T.U.R.E., a cultural and artistic exploration as part of the Esch2022, European Cultural Capital initiative. There were dance halls, theatre rehearsal rooms, shared art studios and office space. Additionally, the outdoor space, the Piazza; offered a quaint volunteer-led event and garden space.


Our lovely host, Marine describes with passion and enthusiasm the possibilities and the challenges of its management. She emphasized the need for trust and collaboration and the careful consideration taken to establish collaborative governance policies before officially opening the building. Sound conflict-resolution strategies are integral to its success.




FACILITEC:


Just up the road in Esch, Facilitec presents a new way to collaborate through our work. We discovered co-working spaces, built from reclaimed materials where the set up to encourages collaborative reflection and exchange. Caroline and Sebastien shared their passion for the art of carpentry and knowledge-sharing. Learning workshops and an open attitude to retrofit objects and get to know each other along the way make up their program. The goal is to establish an inclusive place to learn, create and act, while at the same time adhering to the values of a tiers-lieu.


MESA at La Transition Minett:


At lunch, the MESA cooperative demonstrates the possibilities for a positive impact on food security through conscientious choices and management. Yasmin, Adriana and Sylvie showed us the restaurant, organic grocery store and zero-waste community space of Esch’s Transition Minett MESA. A truly inspiring place where we learned that an alternative lifestyle is not only possible, it is thriving! Our shared lesson here was the importance of creating a connection to our food. By questioning, understanding and redefining our relationship with food, we can better appreciate our place in the eco system.



BENU:

Upon our arrival at BENU, a forth tier-lieu located in Esch-sur-Alzette, we were greeted by Georges Kieffer, a man with undeniable energy and fortitude. The soon-to-be eco-village takes the fight for zero-waste very seriously. Through local products, reclaimed construction methods, a rescued food cafe and a second-hand textiles fashion line; every detail is measured. He spoke of reclaimed furniture delivery systems, repurposed shipment containers, locally sourced clay insulation and second-hand solar panels. A true pioneer of the transition, Georges and his team are proving that there are ways to surmount any obstacle and to never give up the fight.




VEWA:

In the heart of the once thriving Luxembourg steel industry is a repurposed warehouse in Dudelange. The D-Kollektiv, an association of industrial heritage and preservation enthusiasts came together to create VEWA, a series of more permanent projects. VEWA is a call to artists of all kinds that recognizes the importance of history and forgotten creative processes, emphasizing tradition and the transmission of knowledge. Reclaimed materials are used to make floors and walls. Stages, welding, graphic design and film studios make up the rooms. Historical artifacts displayed throughout maintain the significant feel of the place. During our visit, Serge shared with us some of the hardships of group management and the difficulties surrounding the intentions of a charter and the challenges of maintaining its spirit over time.



In the north, these tiers-lieux are close to nature


On the second day we headed north. With a gorgeous back drop of forests, historic buildings and immaculately maintained infrastructure, these tiers-lieux were presented with pride and understanding. A sense of collaboration takes on a different personality up here. Relationships are solid, long-standing and well-maintained. Commitment to a tier-lieu out here is taken on with reverence and solidarity.




PERMACULTURE LUUSSHAFF:


First stop, Luusshaff, a beautiful oasis and the heart of the community of Schrondweiler. Garden beds and gathering spaces were set up for collaborative growing. Fruit tree farms

were planted using agro-forestry methods to allow for increase biodiversity, shade and soil retention. Even raised beds and a fully accessible dry toilet ensured that mobility reduced members could participate in activities. The courtyard is a centre of activity and opens into a space for creative ceramics workshops. Luusshaff is an orderly and coordinated space with a noble vision.



EPICERIE AM DUERF

Just down the road, we are welcomed into the cozy shop and café of Nathalie. Over the last 9 years, she has been building her dream of a community space that promotes the exchanges of quality local products and authentic and genuine connections. She supports the local agriculture as a supplier of produce, meats and dairy. Her shop sells a variety of ethical and organic goods that she personally vets to ensure thier authenticity. Her team is well taken-care of and the kitchen serves fresh pastries, tasty coffee and a daily lunch special where zero-waste principals dictate the menu.




KONSCHTHAUS

At the junction of the Clerveaux train stain, we pile into the Konschthaus, a private residence turned art gallery and studio. Here, Mireille and Guy open their doors regularly to artists and art amateurs to display and admire each others oeuvres.

Their dream was to convert their home into a space where local art could come alive without the pressures and confines of commercial galleries. In this space, the priority is placed on the creative process, building a connection between artist and admirer and to come together around a communal table as part of a larger family.



EIS KITCHEN

A gorgeously designed restaurant in the heart of Wiltz. This space was conceived with the idea of creating opportunities for those less fortunate. The menu was inspired from what is growing in the back garden. The food was a curious and delicious showcase of seasonal produce. Today, it was parsley. With incredible ingenuity from the chef, we were served a gourmet plate that proved that seasonal, locally grown produce need not be boring.


COLAB

Transition North in Wiltz demonstrates that, together with CoLab and Kreeslaf-Schaf, the movement is well established in the north. Nikki explained the common ideal that brought this group together; to get as far as possible from a world where money dominates. Supported by a the commune and their commitment to a circular economy, various projects support their work such as food sharing, community gardening, DIY workshops (the Colab), language labs and a free shop (Kreeslaf-Schaf). For this group, challenges surrounding propagation of their activities and delays of certain projects remain significant. However, we could see that a common vision and a collaborative charter makes all the difference in keeping a group together.



ÄERDSCHËFF

The Äerdschëff (also known as an unofficial earthship) in Redange is finally here! With much anticipation, we finally got to see the results of so much careful

collaborative planning, volunteer hours and dedication. The goal of the earth ship is to show that living off the grid can be done. A natural ventilation system is built directly into the clay walls and the south facing windows allow for heat to enter at just the right amount. A meeting room, full kitchen, office, full shower and WC as well as two possible residence rooms, the building was constructed using the principles of the circular economy and zero carbon footprint. Immediately, we could feel the collaborative energy of this place.


The power of a tiers-lieu,

Throughout the two days, as we listened to messages of hope and determination, barriers between us began to dissolve. Like a wind-turbine that slowly begins to spin, a shared energy emerged. What started as shy and timid hellos flourished into emotional connections and camaraderie between those with a common heart. And herein lies the power of a tiers-lieu. We begin to see, that it is not enough to have good ideas and maybe not even enough to have good people. The act of being together is the flint to light the flame. It is clear that we are social creatures and that we need each other. While it seems that communication technologies are sending us in an opposite direction of isolation and silos, a tiers-lieu achieves the complete reverse. It does not calculate your popularity; it does not always have a link to reference and it does not allow you to filter your presentation. Instead, relationships are informal, relaxed and inclusive. Such social spaces are necessary for our well-being our sense of belonging. A tiers-lieu is neither extravagant nor excessive. It is humble, friendly and approachable. It is raw, it is spontaneous and above all, it is infectious.


**********


Are you interested in joining one of these communities? Would you like to be a part of the transition movement in Luxembourg. These and other tiers-lieux in Luxembourg are always looking for enthusiastic citizens to spread the word and join the fight. Click on the links above to connect with a specific place or contact CELL at info@cell.lu to learn more.





A la découverte des tiers-lieux du Luxembourg et de leur impact sur la transition


Les 11 et 19 octobre dernier, une trentaine de personnes ont participé à un « safari des tiers-lieux » organisé par CELL en collaboration avec l'ASTI, l’Œuvre nationale de Secours Grande Duchesse Charlotte et le Conseil national des Etrangers (CNE). A travers de riches échanges avec les acteur.trice.s du changement, les participant.e.s ont appris comment ces lieux alternatifs sont gérés et les challenges auxquels ils sont confrontés. Le safari les a conduits dans 11 tiers-lieux différents du nord et du sud du Luxembourg, avec chacun, leurs spécificités.


D'abord dans le sud, des tiers-lieux comme évasions urbaines


Le premier jour du safari s’est déroulé dans le sud, où le mouvement de la transition se développe en milieu urbain. Dans ces tiers-lieux, la créativité et l'exploration sont particulièrement encouragées. Ils permettent de révéler le potentiel de chacun.e et d’expérimenter de nouvelles idées.



BÂTIMENT 4 :


Premier arrêt, le Batiment 4, au cœur de la ville d’Esch-sur-Alzette. Un impressionnant édifice de 3.000 m2 doté de nombreuses salles ouvertes à des collectifs, et qui accueille installations artistiques et projets créatifs. Ici, l'inclusion et le respect sont les valeurs les plus importantes. C'est également le siège du projet F.U.T.U.R.E. initié par CELL dans le cadre d’Esch2022, capitale européenne de la culture. On y trouve des salles de danse, des salles de répétition de théâtre, des studios d'art partagés et des bureaux. En outre, l'espace extérieur, la « Piazza », offre un espace pittoresque de jardinage urbain et d'événements organisés par des bénévoles.

Ici, Marine, décrit avec passion et enthousiasme les possibilités et les défis de la gestion d’un tel lieu. Elle insiste sur la nécessité de la confiance et de la collaboration afin d’établir de politiques de gouvernance collaborative. Des stratégies solides de résolution des conflits et les attentes à l'égard des partenaires permanents par rapport aux résidents à court terme font partie intégrante de son succès.


FACILITEC :

Toujours à Esch, Facilitec présente une nouvelle façon de collaborer à travers notre travail. Ici on découvre des espaces de co-working créatifs, fabriqués uniquement à partir de matériaux récupérés et recyclés. Des espaces de bureaux sont aménagés pour favoriser la réflexion collaborative et l'échange.

Caroline et Sébastien partagent ici leur passion pour l'artisanat et la transmission des connaissances. Avec les utilisateurs de l'atelier et selon les besoins et compétences disponibles, ils mettent sur pied des ateliers pour apprendre à se servir des différents outils et techniques (soudure, menuiserie, imprimante3D) et de réparation pour redonner une seconde vie aux objets. L'objectif est d'établir un lieu inclusif pour apprendre, créer et agir, tout en adhérant aux valeurs d'un tiers-lieu.


MESA :

A l'heure du déjeuner, la Coopérative Mesa a démontré qu'il est possible de créer des lieux à impact positif sur la sécurité alimentaire au Luxembourg. Yasmin, Adriana et Sylvie nous ont montré le restaurant, l'épicerie biologique et l'espace communautaire zéro déchet de Transition Minett à Esch. Un lieu inspirant, où nous apprenons qu'un mode de vie alternatif n'est pas seulement possible, il est florissant ! En questionnant, comprenant et redéfinissant notre relation avec la nourriture, nous pouvons mieux apprécier notre place dans l'écosystème.


BENU :

Dès notre arrivée à BENU, nous avons été accueillis par Georges Kieffer, un homme à l'énergie et à la force de caractère indéniables et par son équipe plurielle et attentionnée. Le futur "village" prend très au sérieux la lutte pour un monde zéro déchet. Grâce aux produits locaux, aux méthodes de construction basées sur la récupération des matériaux, à un café `rescued food` et à une collection de vêtements de seconde main réassemblé, chaque détail compte. Il a parlé de systèmes de livraison de meubles récupérés, de conteneurs de transport réutilisés, d'isolation faite avec de l’argile locale et de panneaux solaires de seconde main. Véritable pionnier de la transition, Georges et son équipe prouvent qu'il existe des moyens de surmonter tous les obstacles et de ne jamais abandonner la lutte pour le changement.


VEWA :


C'est dans ce haut lieu de la siderurgie luxembourgeoise, dans cet entrepôt longtemps désaffecté de Dudelange que le D-Kollektiv, une association de passionné du patrimoine industriel et de sa préservation a reçu les participants. Autour d'eux, ils ont rassemblé une série d'association et de projet pour créer de façon plus pérenne le collectif VEWA. VEWA est un espace créatif qui met en lumière des processus créatifs anciens oubliés. C'est un lieu qui valorise le patrimoine et souligne l’importance de la transmission des connaissances. Des matériaux de récupération utilisés pour fabriquer des sols et des murs ainsi que des scènes, des ateliers de soudure, de graphisme et de développement de pellicules photos dans une chambre noire, sont répartis dans le bâtiment. Des artefacts historiques disséminés tout autour maintiennent le caractère significatif du lieu. Serge partage certaines des difficultés de la gestion de groupe, les ennuis concernant la mise en place d'une charte et les défis de maintenir son esprit au fil du temps.


Dans les tiers-lieux du nord, la transition au plus près de la nature


Le deuxième jour, direction le nord du pays ! Avec un magnifique décor de forêts, de bâtiments historiques et d'infrastructures impeccablement entretenues, ces tiers-lieux du nord ont été présentés avec fierté. Le sens de la collaboration prend une personnalité différente ici. Les relations sont solides, de longue date et bien entretenues. L'engagement envers un tiers-lieu est pris ici avec respect et solidarité.



PERMACULTURE LUUSSHAFF :

Luusshaff est un paradis caché qui constitue le cœur de la communauté de Schrondweiler. Des espaces de jardins et de rassemblement ont été aménagés pour la culture collaborative. Des champs d'arbres fruitiers cultivés selon les méthodes de l'agroforesterie permettent d'augmenter la biodiversité, l’équilibre et la rétention du sol. Des jardins surélevés et des toilettes sèches entièrement accessibles ont même permis aux personnes à mobilité réduite membres du jardin de participer aux activités. La cour est le centre de l'activité et s'ouvre sur un espace d’ateliers de céramique. Ce tiers-lieu est un espace collectif organisé avec le souci du détail.


EPICERIE AM DUERF

Un peu plus loin, nous nous sommes entassés dans la boutique - café de Nathalie. Au cours des 9 dernières années, elle a construit son rêve qui était de faire naître, au sein du village, un espace communautaire qui permettrait l’échange de produits locaux tout en construisant des relations authentiques et sincères. Elle soutient l'agriculture locale en tant que fournisseur de légumes, de viandes et de produits laitiers. Sa boutique propose à la vente des denrées éthiques et biologiques qu'elle contrôle personnellement pour en garantir l'authenticité. Son équipe est bien encadrée et la cuisine offre des pâtisseries maison, des cafés savoureux et un déjeuner dont les principes du zéro déchet dictent le menu.




KONSCHTHAUS


Près de la gare de Clervaux, nous entrons dans la Konschthaus, une résidence privée transformée en galerie d'art et atelier. Ici, Mireille et Guy ouvrent régulièrement leurs portes aux artistes et amateurs d'art pour exposer et admirer les œuvres des uns et des autres. Leur rêve était de transformer leur maison en un espace où l'art local pourrait prendre vie sans la pression et l’espace étriqué des galeries commerciales traditionnelles. Dans ce lieu, la priorité est donnée au processus de création, à la mise en relation entre le public et l'artiste, le tout à la table du salon de cette famille généreuse. Leur concept: partager leur espace avec qui aura envie d'une jolie rencontre.


EIS KICHEN

Un espace magnifiquement conçu au cœur de Wiltz. Cet espace a été envisagé avec l'idée de créer des opportunités pour les moins fortunés. Le menu s'inspire de ce qui pousse dans le jardin. La nourriture proposée est délicieuse, originale, et le menu est toujours composé autour d’un produits de saison. Aujourd'hui, c'était du persil. Grâce à l'incroyable ingéniosité du chef, on nous a servi une assiette gourmande qui prouve que les produits de saison, cultivés localement, ne sont pas forcément ennuyeux.


COLAB

Transition Nord à Wiltz démontre qu’avec CoLab et la Kreeslaf-Schaf, le mouvement de la transition est bien établit dans le nord. En 2018, un groupe de Transition se rassemble autour d'une idée phare : sortir le plus possible d'un monde où l'argent domine. Soutenu par une ville qui s'inscrit dans l'économie circulaire, ils ont pu développer tout un tas de projet : partage de nourriture pour éviter le gaspillage, jardinage communautaire, ateliers de bricolage (le Colab) où chacun vient apprendre et partager ses connaissances, de laboratoires de langues et de leur magasin gratuit (Kreeslaf-Schaf). Pour ce groupe, le défi de se faire connaitre ainsi que la lenteur de certains projets à pouvoir être réalisé restent de taille. Toutefois, nous avons pu constater qu'une vision commune et une charte collaborative font toute la différence pour maintenir un groupe soudé.



ÄERDSCHËFF

L'Äerdschëff (une version d’earthship) à Redange est enfin là ! Avec beaucoup d'impatience, nous avons enfin pu voir le résultat de tant de travail collaboratif, de dévouement et d'heures de bénévolat.

L'objectif de l’Äerdschëff est de montrer qu'il est possible de vivre en autonomie du réseau. Un système de ventilation naturelle est intégré directement dans les murs d’argile et les fenêtres orientées vers le sud permettent à la chaleur de pénétrer juste à ce qu'il faut. Le bâtiment, qui comprend une salle de réunion, une cuisine complète, un bureau, une douche et des toilettes, ainsi que deux chambres d'habitation possibles, a été construit selon les principes de l'économie circulaire et de l'empreinte carbone zéro.

Immédiatement, nous avons pu ressentir l'énergie collaborative de ce lieu.




Le tiers-lieu, un espace contagieux…

Au cours de nos visites, alors que nous écoutions des messages d'espoir et de détermination, les barrières entre nous ont commencé à se dissoudre. Comme une éolienne qui commence lentement à tourner, une énergie commune a émergé. Ce qui n'était au départ que de timides salutations s'est transformé en connexions émotionnelles, en cœur commun. Et c'est là que réside le pouvoir d'un tiers-lieu. Nous avons vu qu'il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées et peut-être pas non plus d'avoir de « bonnes » personnes. Le collectif, le fait d'être ensemble a le pouvoir d’allumer la flamme. Il est clair que nous sommes des créatures sociales et que nous avons besoin les uns des autres. Alors qu'il semble que les technologies de la communication nous envoient dans la direction opposée de l'isolement et des silos, ce qui se produit dans un tiers-lieu est exactement l'inverse. Le tiers-lieu ne calcule pas votre popularité, il n'a pas d’algorithme et ne vous incite pas à ajouter un filtre à votre présentation. Ici, les relations sont informelles, détendues et inclusives. Ces espaces sociaux sont nécessaires à notre bien-être, à notre sentiment d'appartenance. Un tiers-lieu n'est ni extravagant ni sensationnel. Il est plutôt humble, convivial et accessible. Certes le tiers-lieu peut sembler parfois brut, il est naturel, spontané, mais surtout, il est contagieux.

**********



Vous êtes intéressé.e à rejoindre l'une de ces communautés ? Vous souhaitez faire partie du mouvement de transition au Luxembourg. Ces tiers-lieux et d'autres au Luxembourg sont toujours à la recherche de citoyens enthousiastes pour faire passer le message et rejoindre à la lutte. Cliquez sur les liens ci-dessus pour vous connecter à un lieu spécifique ou contactez CELL à l'adresse info@cell.lu pour en savoir plus.




46 vues0 commentaire