Rechercher
  • CELL

De la cohérence et du courage pour le climat en 2022 !

En ce début d’année 2022, CELL a formulé ses voeux auprès du gouvernement luxembourgeois: notre mouvement demande aux autorités de rétablir la cohérence dans sa gouvernance climatique et appelle de ses voeux à une politique plus ambitieuse en matière de lutte contre le réchauffement planétaire. Alors que les citoyens se sont mis en route, les autorités traînent encore le pas !

Photo marche pour le climat sur Freepik.com
Copyright : freepik.com

Petit souffle glacé en cette fin d’année pourtant déjà tumultueuse pour les questions climatiques : deux ans après le faux pas du ministre de l’Education nationale qui incitait les lycéens à prendre l’avion pour visiter le pavillon luxembourgeois à Dubaï, il y a quelques jours, le même ministère vient de faire la promotion d’un package Luxair auprès des directions de lycées. Cette circulaire à destination des lycéens a été diffusée juste après la Conférence de Glasgow sur le Climat. Pour CELL, c’est encore une fois un signal que la priorité politique du gouvernement n’est pas à la protection du climat.

C’est à cette «maladresse» que le 1er vœux de notre mouvement pour 2022 devrait pouvoir répondre.


Cohérence politique


Les citoyen·nes se sont mis.es en route, ils contribuent à leur niveau à l’action climatique, ils font chaque jour les fameux petits pas vers la transition écologique. Si cela est nécessaire, surtout dans un pays où l’empreinte écologique est aussi élevée que le nôtre, ces actes citoyens ne pourront avoir d’impact sur la crise globale qu’associés à des mesures fortes à l’échelle nationale pour accélérer la transition écologique.


Voir ces actions anéanties, ces efforts bafoués par les pouvoirs publics a de quoi décourager. Ces incohérences d’une symbolique forte ne sont plus tolérables dans un monde qui vire vers 3-4°C supplémentaires d’ici la fin du siècle!


Gouvernance climatique

<a href='https://fr.freepik.com/photos/energie'>Énergie photo créé par freepik - fr.freepik.com</a>
Copyright: freepik.com

Dans son discours sur l’état de la nation, le Premier Ministre a déclaré qu’il était « temps de mettre la société à la table des négociations de la politique climatique » et nous a surpris avec l’annonce d’un Klimabiergerrot créé sans aucune consultation préalable avec les acteurs de la transition. En parallèle, tel que le prévoit la loi climat, la création d’une plateforme pour l’action climatique ainsi que d’un observatoire sont en train de prendre forme sous l’égide du ministère en charge du climat. Comment ces différentes instances vont-elles pouvoir travailler en parallèle tout en se nourrissant les unes les autres? Appeler de ces vœux les citoyens à la participation ne va pas être suffisant s’il n’y a pas de coordination concertée au niveau du gouvernement luxembourgeois! Notre second souhait est donc la garantie par le gouvernement d’une gouvernance climatique cohérente.

Participation citoyenne


Afin que les mesures climatiques indispensables puissent être portées aussi par celles et ceux qui n’en ont pas les moyens, il faut tout faire pour éviter leur « décrochage climatique » - les soutenir financièrement mais aussi les impliquer dans la mise en place de mesures climatiques. Il faudra un changement de mentalité de la part des différentes instances sur la place de cette participation citoyenne qui n’est pas un alibi, mais qui, si elle est véritable et honnête, permet des transformations rapides et conséquentes de la société. Si les citoyen·nes ne sont pas impliqué·es dans les transformations radicales dont nous et surtout les générations futures ont besoin, la société va continuer à se fissurer, les camps vont s’affronter, se radicaliser.


Depuis deux ans CELL travaille sur le développement d’assemblées climatiques citoyennes qui offrent un espace aux gens pour réfléchir aux actions climatiques et démocratiques nécessaires pour une transition juste et efficace.

2022 sera une année où le citoyen a la possibilité de peser sur les politiques qui le concernent

Ville photo créée par ArthurHidden sur freepik.com
Copyright: Arthur Hidden/freepik.com

Ambition réelle


Selon le 6ème rapport du groupe d’experts internationaux pour le climat (GIEC), "nous avons besoin d'une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux : individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement”. Et ce changement de cap réel doit avoir lieu en très peu de temps ! Il ne s’agit plus de faire de petits pas et il faudra des actions concrètes et surtout cohérentes en 2022 sur tous les pans de la société: des décideur·ses politiques et économiques aux citoyen·nes. Oui, chacun·e doit agir ! Au niveau de la base les choses bougent, sauf que ces changements n’ont pas les mêmes effets que ceux venant des acteurs politiques ou économiques surtout tant que nous ne mettons pas en question le système économique dans lequel nous nous trouvons. Il faudra plus de courage en 2022 pour mettre les lunettes de la vision globale et holistique. Ces lunettes, de toutes les couleurs, qui nous montrent comment les différentes crises sont imbriquées.

Chacun de nos quatre vœux 2022 constitue un levier pour que le Luxembourg se donne les moyens concrets de ses ambitions de protection du climat et de la biodiversité. Notre responsabilité est aujourd’hui de faire notre possible pour enrayer les crises environnementales en cours – climat, santé des écosystèmes – et celles qui viendront, comme l’épuisement des ressources naturelles dans un climat sociétal tendu. Avec l’espoir que 2022 voit s’accomplir nos souhaits !


Envie de rejoindre le mouvement de la transition en 2022 ? Vous pouvez devenir membre de l'association CELL, être bénévole.


Suivez l'actualité du mouvement en vous inscrivant à notre newsletter.


110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout