Rechercher
  • Sarah Graf

Et si le Covid nous aidait à reconsidérer l’habitat ?

Depuis mars nos vies ont toutes été chamboulées. Certaines sont fort impactées et d’autres moins mais cela ne laisse personne indifférent.

Comme dans tout évènement il y a du positif tout comme du négatif.

On est forcé à faire un repli sur soi, à se concentrer sur l’essentiel et à vivre au jour le jour. Peut-être est-ce l’occasion d’être plus ancré dans notre quotidien et profiter plus du moment même. Dans un certain sens cela nous force à nous recentrer.


D’un autre côté cela nous enlève une bonne partie de nos relations aux autres ou du moins cela les virtualise. L’être humain est un animal social et a fondamentalement besoin des autres. Certes certains plus que d’autres mais peu d’entre nous font le choix conscient d’être ermite donc on peut en supposer qu’on recherche tous un minimum contact social.

A l’approche de Noël, cela entraîne tout un tas de questions quant à la possibilité de voir nos proches pour cette fête qui est une des plus ancrées dans notre culture.

Peut-être que pour certains cette période aura été l’occasion de réfléchir sur l’habitat. En vivant seul on se retrouve plus isolé qu’en famille ou en habitat groupé. Déjà en temps normal on peut sentir l’isolation sociale mais depuis quelques mois encore plus.

Et si c’était le moment de mettre en place des habitats plus solidaires, plus participatifs ou les voisins se connaissent et peuvent choisir de partager des moments du quotidien.

C’est ce qui se fait actuellement à Lorentzweiler à travers le développement d’un premier projet d’habitat participatif pour personnes de 50 ans et plus. Un noyau de 5 futurs habitants est déjà constitué et se rencontre régulièrement pour mettre en place le fonctionnement de leur futur habitat. Les futurs habitants ont choisi de s’entourer pour cette prochaine étape de leurs vies afin de la planifier la plus positive et remplie possible. Chacun a son autonomie (appartement privatif) tout en partageant des espaces communs permettant des moments partagés.

Cinq habitants se sont déjà trouvés mais il y a encore de la place pour 7 autres habitants (cinq propriétaires et 2 locataires).

Comme il est compliqué pour l’instant de rencontrer de nouvelles personnes, nous organiserons deux présentations en ligne suivi de questions/réponses le mercredi 09 décembre à 10h et le jeudi 10 décembre à 18h.

Écrit par Emma Zimmer

Pour plus d’informations : Emma Zimer Nouma sàrl SIS T : 621 35 45 85 E : info@nouma.lu

25 vues0 commentaire