Rechercher
  • CELL

L'importance d'adopter un modèle d'économie circulaire dans le secteur de la construction

L'économie circulaire, les 5 R du zéro déchet, ... sont des termes connus par les adeptes d'un mode de vie durable. Afin de s'engager pour l'environnement et la protection de nos ressources naturelles, aujourd'hui nous aimerions vous parler de la circularité des matériaux dans le secteur de la construction. Peu importe si vous construisez une Tiny House, un camping car, une maison avec ou sans jardin, avec ces connaissances vous verrez la construction d'un tout autre point de vue.


CYCLE de vie d‘un bâtiment

Le « cycle » de vie classique d’un bâtiment, ou plus généralement de n’importe quel produit, est composé de trois phases : la phase de production, la phase de consommation/d’utilisation et la fin de vie.

Linear Economy Illustration
Illustration1 - Linear Economy (source: https://parnoplast.es/en/circular-economy-and-second-life//)

Ce processus linéaire, témoigne de société dilapidatrice dans laquelle nous vivons : une ressource se transforme en déchet, alors qu’elle est encore utilisable. Le modèle de l’économie circulaire offre une alternative à cette façon de consommer et de percevoir nos ressources : la ré-utilisation, la ré-paration et le re-cyclage sont employés, dans cet ordre de priorité, pour allonger énormément le temps d’utilisation de nos ressources.


En 2020, les services municipaux du Luxembourg ont ramassé 790 kg de déchets par habitants (!!!) faisant de notre pays le 2ème plus gros générateur de déchets de la zone de l'UE1 ! Un triste record qui tient compte de tous les déchets ramassés et gérés par les services municipaux, et qui montre que malgré les efforts consentis par les ménages, il reste encore énormément à faire dans notre pays au niveau politique.


Certes l'économie circulaire n'éradique pas tous les déchets : une ressource qui rentre dans le cycle circulaire peut se décomposer avec le temps et finalement devenir, après plusieurs cycles, un déchet. Néanmoins, l’adoption générale du principe de la circularité évitera la grande majorité d’entre eux.


Comment et pourquoi appliquer le modèle de l’économie circulaire au secteur du bâtiment?

La circularité de matériaux est particulièrement intéressante dans le secteur de la construction. Au sein de l’Union Européenne, 35,7% de tous les déchets proviennent de la construction et de sa démolition. Au Luxembourg, se nombre s’élève même à 81,2% 2 !

Illustration of circular economy
Illustration 2 - Circular Economy (source: https://wdo.org/designing-towards-circular-economy/)

Même si cette quantité astronomique de déchet doit absolument être réduite, la seule décision d’adopter une économie circulaire dans le secteur du bâtiment ne résoudra malheureusement pas l’entièreté du problème.


Matériaux composites


Dans la construction contemporaine, la création de matériaux composites pose un grand problème à l’égard de l’adoption d’une circularité : un matériel qui est irréversiblement attaché à un autre matériel ne peut que très difficilement ou pas du tout être séparé de l'autre et en conséquence ne va pas pouvoir être réemployé, réparé ou recyclé.


Le béton en est un exemple que tout le monde rencontre au quotidien. Le béton est composé de trois ressources : le ciment (calcaire et argile), du sable et de l’agrégat. Une fois mélangés à l’eau, une réaction chimique irréversible prend place et nous obtenons du béton. Une fois créé, la matière immobilise ces ressources, qui ne peuvent plus être récupérées. De plus, la production de ciment est très énergivore et le sable est une ressource qui devient de plus en plus rare et dont l’exploitation détruit des écosystèmes autour du globe.3 La réutilisation du béton n’est pas non plus possible. Même s'il est possible de le recycler, le recyclage reste compliqué et rencontre de grandes limites. Pour en recycler une partie, il faut le casser et l'utiliser en tnat qu'agrégat dans la production de nouvel béton. Il remplacera dans ce cas l’une des trois ressources nécessaires pour produire du béton, mais l'agrégat reste à ce jour la moins problématique des trois ressources.

Le béton n’étant qu’un seul exemple de matériaux composites, l’utilisation de colles pour fixer des matériaux en est une autre. Utiliser de la colle pour fixer des matériaux à d'autres va créer un matériau composite, qui sera difficile à faire entrer dans une circularité

Illustration3 - https://www.pu-schaum.center/

À quoi faire attention ?

La circularité commence dès la conception de la construction ou rénovation d’un bâtiment.

La sélection de matériaux et la façon dont ils sont employés dans le bâtiment doivent impérativement prendre en compte la dé-montabilité du bâtiment entier. Utiliser des vis au lieu de colles, éviter l’emploi de béton le plus possible et prioriser l’emploi de matériaux naturels aux matériaux synthétiques. Ceux-ci sont en général plus facilement intégrables dans la circularité et ont une empreinte écologique beaucoup moins importante.


Comment apprendre plus sur l'économie circulaire

En vue de notre lutte contre le changement climatique, la perte de biodiversité et en vue d'apprendre des systèmes qui nous rendent plus résilients face aux conséquences qui arrivent avec ces changements, CELL regroupe et soutient beaucoup de projets qui servent comme exemples de l’économie circulaire. En voici quelques-uns :

  • Cette année, la construction du bâtiment Äerdschëff, qui s’inscrit depuis sa conception dans l’esprit de la circularité, va être achevée. L’Äerdschëff se trouve à Redange/Attert. Le chantier, qui se base sur la participation citoyenne est ouvert à tous. Ainsi, nous proposons d'apprendre des compétences utiles à vie dans un esprit de durabilité. Il est aussi possible de faire des visites du bâtiment avec des groupes. Pour plus d’infos, inscriptions ou visites rendez-vous sur le site web de l'Äerdschëff.

  • REconomy travaille sur la transition économique au Luxembourg et organise régulièrement des ateliers et conférences autour de ces thématique.

  • Les Repair Cafés organisés dans tous les coins du pays, aident les participants à prolonger la vie de leurs appareils ménagers et de les inscrire dans la circularité.

  • Le projet F.U.T.U.R.E qui a été conçu pour la programmation de Esch 2022, construit une Piazza de la Transition dans la cour du Bâtiment4 à Esch-sur-Alzette. Une Piazza, construite en matériaux récupérables, qui sert à découvrir plein de manières différentes d'employer la durabilité, l’écologie et des alternatives. Ici aussi, le parcours d'apprentissage ce fait dès la conception! Actuellement en pleine construction, contactez l'équipe pour aller les visiter ou donner un coup de main.



 

1 Résultat qui ressort de l'étude Eurostat publiée en février 2022

2 Energy, transport and environment statistics (2020 edition) by Eurostat

3 «En dépit des apparences, le sable est une ressource rare» - Libération, par Margaux Lacroux (11 août 2017)

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout